In: Actu Juridique, actualite

La Loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, dite « Loi Alimentation », s’intéresse aux dons alimentaires consentis aux associations par les commerçants. Que prévoit-elle ?

Loi Alimentation : les dons alimentaires doivent être de qualité !

A compter du 1er janvier 2020, les commerces de détail alimentaires dont la surface excède 400 m² doivent avoir mis en place un plan de gestion de la qualité du don de denrées alimentaires qui comprend :

  • un plan de sensibilisation de l’ensemble du personnel à la lutte contre le gaspillage alimentaire et au don de denrées alimentaires ;
  • un plan de formation des personnels chargés de tout ou partie des opérations liées à la réalisation de dons ;
  • les conditions d’organisation du don de denrées alimentaires, y compris de gestion de la sous-traitance.

Chaque commerce de détail alimentaires dont la surface excède 400 m² doit, en outre, désigner en son sein une personne qui sera responsable de la coordination, du suivi et du respect de ce plan.

Par ailleurs, ce plan doit être communiqué à l’association destinataire du don de denrées alimentaires.

Source :

Commerçants et associations : le don alimentaire renforcé ! © Copyright WebLex – 2019